Pour ou contre la fessée?

Posté le 28 avril 2011


Un commentaire pour « Pour ou contre la fessée? »

  1.  
    Eleanor
    4 mai, 2011 | 23:19
     

    Le problème de la fessée – pardon mais je ne sais ôter le rictus qu’elle m’inspire de part son ambivalence érotique – pose celui de l’intégrité morale. Loin de moi l’idée de placer l’enfant sur le même pied d’estale que celui de l’adulte, mais battons-nous à armes égales. Je crois aussi que j’ai toujours eu un problème avec la facilité et c’est pourquoi j’éduque sans fessées – pardon-. Les têtes bien pensantes comprendront qu’elle ne doit pas être le réflexe absolu. D’autres moins. Je crois évidement et peux attester en/de son inefficacité.
    “ Nos parents eux.. et ce n’est pas pour autant que… blablabla” Il y a eu des progrès en la matière et Dieu sait que je hais la psychologie de comptoir, néanmoins, il n’en demeure pas moins qu’il nous est possible désormais de désarmer des conflits par les mots. Ceci étant, réflexes animaux, et malgré mes a priori de départ, je le concède, peuvent subsister. Théorie et pratique ont toujours eu du mal à se juxtaposer.

Laisser un commentaire