• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

Archives

Archive pour septembre 2011

Résurrection!

Cher lecteurs ! Je me dois, en tout premier lieu, de vous expliquer ma longue absence de 3 mois (hors taxes). Eh bien, j’ai tout simplement été frappé d’une crise d’indolence aigue qui m’a empêché de faire fonctionner mon cerveau de manière normale. Cette crise, certains l’appellent vacances, d’autres le chômage et ses allocations. Enfin bref, je ne vais pas, en guise d’article de rentrée, vous proposer une critique médiocre à propos de l’activité croustillante de cet été (oui, DSK croustille, comme les biscottes) qui a été largement couverte par les journalistes et autres champions de la conjecture. Je vous sens déçus. Je préfère-vous conter mes multiples fous rires intérieurs survenus au contact des êtres humains et leurs coutumes estivales. C’est fou ce qu’un bipède en vacances peut être stupide, comme si il avait laissé son cerveau au bureau… Je vous propose donc un petit guide afin d’éviter de passer pour le touriste écervelé moyen lorsque vous passerez en mode « stand bye » l’an prochain.

 

Commandement numéro 1 :

Tu achèteras de la crème solaire, et tu éviteras de bronzer en marcel… Ah oui, l’autre extrême, bronzer 8 heures par jour pour ressembler à un espagnol n’est pas une obligation, c’est une mode qui ne mène qu’à la trace de maillot immonde ou au cancer de la peau.

Commandement numéro 2 :

Tu n’achèteras pas ce bibelot débile en forme de kangourou qui pointe son pouce en guise de manifestation de joie. Cet objet est cher, laid et inutile. Il vous donne un air con quand vous l’achetez, quand vous l’offrez, quand vous vous vantez d’être en sa possession, quand vous le nettoyez ou encore quand vous le jetez.

Commandement numéro 3 :

Tu ne seras pas un mouton. Inutile de préciser que l’homo sapiens est le fervent adorateur de la promiscuité et de l’étouffement lorsqu’il s’agit de choisir son lieu de vacances… « Quoi ? Tout le monde va dans le Sud-est et part le weekend du 15 ? Super ! Comme nous ! »

Commandement numéro 4 :

Tu n’iras pas au camping (sauf entre amis). Pour la simple et bonne raison que Patrick Chirac aux Flots bleus ce n’est pas exagéré et que, en plus d’enfreindre le commandement numéro 3, vous vous exposeriez aux mycoses, cirrhose, paludisme, grossesse… Contrairement à tous ces maux, être un beauf ne se soigne pas.

Commandement numéro 5 :

Tu resteras dans ton pays l’été. Parce que être dans un  pays étranger signifie souvent ne rien comprendre, être perdu, fauché et donc passer pour un sombre idiot. Vous ressembleriez aux hollandais que l’on croise sur les plages. Ne soyez pas ce hollandais.

Commandement numéro 6 :

Tu ne rentreras pas fauché. « Oui, c’est pas grave, c’est les vacances ! » dit on en explosant allègrement son budget vacances épargné au centime près depuis 12 longs mois… La France vous rappelle que c’est grave avec les impôts en septembre et les frais de rentrée…

Commandement numéro 7 :

Vous ne draguerez pas comme un lourd. Etre en vacances signifie souvent être loin de chez soi et donc s’autoriser des comportements pour le moins étranges… quelques rappels : une femme n’as pas de « 06 » mais un numéro où l’on peut la joindre, une invitation à une relation sexuelle à une inconnue est souvent mal venue, surtout lorsque votre haleine sent le raisin fermenté, une femme s’habille légèrement parce qu’il fait chaud… Pour le soleil donc, pas pour vous, ni parce qu’elle est en chaleur… Restez donc gentleman même à mille lieux de chez vous. (Je ne traite pas la drague rentre dedans des femmes envers les hommes qui est, étrangement, plus souvent couronnée de succès).

Commandement numéro 8 :

Tu ne feras pas l’asiatique moyen. Par-là, j’entends prendre en photo tout ce qui bouge y compris ce que vous mangez… Cela n’intéresse personne, gardez un peu de mystère s’il vous plait.

Commandement numéro 9 :

Tu ne te baladeras pas en agglomération torse nu (à part exceptions, me transmettre des photographies pour autorisation exceptionnelle. Merci Melles). Parce que c’est puni par la loi et que personne ne veut voir vos poils sus-brachiaux déborder de leur lit.  Il est évident que le combo torse nu plus casquette à l’envers ajouté au sac banane frappé d’une marque reptilienne représente le summum du ridicule.

Commandement numéro 10 :

L’hygiène n’est pas un droit, mais un devoir. Merci de respecter cela au nom de tous les usagers des transports publics qui usent leurs cols de tee-shirts à force de mettre le nez dedans.

Commandement numéro 11 :

Enfin, si vous avez la malchance de rester en ville pour l’été, n’urinez pas dans tous les coins lorsqu’il fait 30 degrés  dehors, le petit côté huile essentielle de pisse mélangé au hammam senteur pétrole est assez infect.

 

 

Voilà pour ce qui est des petites règles à respecter pour éviter de passer pour un imbécile ou pire, un touriste français.  A bientôt !